Partager cette offre d’emploi

Coordinateur National de Projet - NOB (DC)

 

Grade: NOB  

No. du poste: ALGER/DC/NO/2019/37
Date de publication: 3 septembre 2019
Date de clôture (minuit, heure locale d'Alger): 23 septembre 2019

 

Job ID: 1707 
Départment: BR-Afrique 
Unité: BP-Alger 
Lieu d'affectation: Tunis   
Type de contrat: Durée déterminée 

Durée du contract: 12 mois renouvelable sur la durée du projet 36 mois 


 

Selon l’Article 4.2 (e) du Statut du personnel, le pourvoi des postes vacants dans les projets de coopération technique n’est pas régi dans le cadre de l’Annexe I du Statut du personnel et se fait par choix direct du Directeur général.

 

Afin de pourvoir à ce poste par sélection directe le BIT invite les personnes intéressées à soumettre leur candidature en ligne avant la date limite citée ci-dessus.

 

Peuvent soumettre leur candidature:

  • Les candidats/tes internes, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'Annexe I du statut du Personnel.
  • Les candidats/tes externes*

*Le processus de recrutement des fonctionnaires nationaux est soumis aux critères spécifiques de recrutement local et d'éligibilité. 

 

Les nominations avec des contrats de coopération technique ne confèrent pas le droit à une carrière au BIT ni à un renouvellement automatique de contrat ou une conversion pour un engagement d’une autre nature au sein de l'Organisation. Un an de contrat à durée déterminée sera accordé. Par ailleurs, les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants.

 

*Conditions d'emploi pour les candidats externes: Conformément à la pratique en vigueur au BIT, le/la candidat/e extérieur/e sera normalement recruté/e au premier échelon de ce grade. Le salaire d'entrée pour ce grade est de 45022 dinars tunisiens par an.

Introduction

 

L’Organisation Internationale du Travail (OIT) est l’un des trois partenaires, avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), et la  Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), responsables de la mise en œuvre d’un nouveau projet intitulé « Vers une approche holistique de la gouvernance des migrations de travail et de la mobilité de la main-d’oeuvre en Afrique du Nord » (“Towards a holistic approach to labour migration governance and labour mobility in North Africa ” -THAMM) financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union Européenne. Ce projet est conçu comme un programme sous régional visant au renforcement des mécanismes de protection des travailleurs migrants tout au long du cycle migratoire, qu’il s’agisse de travailleurs quittant la région ou venant y rechercher un emploi.

 

Prévu sur 36 mois, le projet porte sur trois pays : l’Egypte, le Maroc et la Tunisie, et sera inclusif et ouvert à d’autres pays d’Afrique du Nord pour les activités sous régionales. Le projet est aligné sur les cadres politiques existants au niveau mondial (Objectifs de Développement Durable, Pacte mondial pour des migrations sûres, régulières et ordonnées) et régional (Cadre de politique migratoire de l’Union africaine et Plan d’Action 2018-2020) et a pris en compte les avis des parties prenantes nationales, recueillies lors de consultations préalables menées durant la phase préparatoire. En outre, le projet contribue à l’Objectif 3 « Amélioration de la gestion des migrations dans les pays d’origine, de transit et de destination » du Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique et en particulier à l’Action prioritaire II – Soutien à la migration et la mobilité légales de bénéfice mutuel du Cadre opératoire de la fenêtre Afrique du Nord. Le projet est également aligné sur le domaine prioritaire 2 « Migration et mobilité légales » du Plan d’Action de la Valette, et avec la dernière Communication sur la mise en œuvre de l’Agenda européen des migrations qui établit des voies légales de migration avec les pays tiers via des initiatives pilotes comme des stratégies pour aboutir à des résultats concrets.

.

Le projet comporte quatre Objectifs spécifiques gérés conjointement pas l’OIT et l’OIM :

OS1 : Des cadres politiques, législatifs, institutionnels et réglementaires de la migration et de la mobilité légales, en particulier en matière de renforcement des droits des travailleurs migrants et de lutte contre le travail forcé, le travail des enfants et l’esclavage, sont progressivement établis ;

OS 2 : Les mécanismes d’évaluation, de certification, de validation et de reconnaissance des compétences et des qualifications des migrants sont améliorés ;  

OS 3 : La gestion des connaissances et des données de la migration dans le domaine de la migration et de la mobilité légale est améliorée ;  

OS 5 : La coopération entre les parties prenantes pertinentes dans le domaine de la migration et de la mobilité légales, en particulier pour l’intermédiation, est améliorée.  

 

Une cinquième composante (OS 4 : Des plans de mobilité sont établis et / ou améliorés) ainsi que certains éléments de l’OS5, font l’objet d’un contrat séparé entre l’UE et la GIZ et ne font pas partie du projet décrit ici.

 

Les principaux résultats des OS1, OS2, OS3 et OS5 qui seront gérés dans le cadre du projet OIT-OIM sont :  

Structures de gouvernance et de mise en œuvre renforcées ;

Mécanismes de collecte de données et capacités analytiques harmonisées ;

Cohérence renforcée des politiques publiques (en particulier entre politiques migratoire, de l’éducation, et de l’emploi) ;

Droits et reconnaissance des compétences des travailleurs migrants améliorés ;

Questions de migration de travail effectivement incorporées dans les mécanismes de dialogue social ;

Espaces régionaux pour l’échange de bonnes pratiques.

.

L’OIT recherche un Coordinateur national de projet qui sera responsable de la mise en œuvre et de la coordination des activités en Tunisie. Le / la titulaire du poste sera aussi chargée(e) de la coordination avec les partenaires du projet en Tunisie (OIM, GIZ, Union européenne) et les bénéficiaires nationaux (mandants tunisiens et autres bénéficiaires spécifiques) afin d’assurer la bonne réalisation des activités selon le plan de travail du projet pour le pays, et d’assurer la participation des bénéficiaires tunisiens aux activités sous régionales.

 

Dans le cadre des obligations liées aux politiques et aux procédures de l’OIT et du projet, le Coordinateur national du projet pour la Tunisie sera responsable de la gestion au jour le jour du projet en Tunisie avec l’équipe pays et en collaboration avec le Gestionnaire régional du projet de l’OIT basé à Rabat, Maroc, le Bureau de l’OIT pour les pays du Maghreb à Alger et le bailleur et les sièges des trois agences de mise en œuvre. Le / la titulaire du poste devra s’assurer que les objectifs établis du projet pour la Tunisie tels que décrits dans le document projet soient atteints durant le temps et dans la limite du budget impartis et que le projet soit conforme aux procédures financières et opérationnelles de l’OIT et de l’UE. Avec l’appui technique des spécialistes du BIT dans différents domaines thématiques, le Coordinateur national promouvra les politiques de l’OIT dans tous les domaines du projet relatifs à l’Agenda Travail décent de l’OIT.

 

Lignes hiérarchiques:
 
Le / la titulaire du poste pour la Tunisie sera en contact régulier avec et sous la supervision directe du Directeur du Bureau de l’OIT pour les pays du Maghreb à Alger et recevra :
- des orientations opérationnelles du Gestionnaire régional du projet basé à Rabat, responsable de la mise en œuvre globale du projet pour l’OIT dans les trois pays,
- une orientation et un appui techniques de la branche technique sur les migrations de main-d’œuvre MIGRANT (Département des conditions de travail et de l’égalité), et des spécialistes techniques de l’Equipe travail décent pour l’Afrique du Nord au Caire et à Alger, dans les domaines de la migration, des compétences, de l’emploi, ACTRAV (organisation de travailleurs), et ACT/EMP (organisations d’employeurs) et des autres spécialistes dans les domaines des statistiques et des migrations au niveau régional (Dakar et ROAF).
 
Le / la titulaire du poste sera responsable de superviser directement le travail du personnel administratif et financier assigné au projet pour la Tunisie ainsi que du recrutement et de la coordination du travail des collaborateurs extérieurs pour les activités nationales.

Fonctions et responsabilités essentielles

Mise en œuvre du projet / Tunisie :

 

Assurer la mise en œuvre effective du projet à travers : la fourniture d’inputs, la réalisation des livrables, et la planification, le suivi et l’évaluation des activités. Les livrables et les résultats doivent être en conformité avec les politiques de l’OIT et les stratégies du projet et suivre les lignes directrices et les programmes pays travail décent et plans d’action nationaux de l’OIT, ainsi que les procédures administratives et financières en consultation avec les responsables du bureau pays.

Gérer effectivement et efficacement les fonds alloués aux activités nationales du projet, y compris en termes de contributions aux rapports narratifs et financiers ;

Gérer les ressources humaines du projet efficacement, y compris en termes de recrutement et de suivi de la performance de l’équipe tunisienne ;

Entreprendre toute autre tâche qui serait requise.

 

Plus spécifiquement, le/la titulaire du poste sera responsable des livrables / activités suivant(e)s :

 

Assurer la collecte des informations appropriées sur les indicateurs tunisiens pour la réalisation de tous les livrables consentis avec le bailleur contractuellement durant la phase initiale (quatre mois), spécifiquement les données concernant : (a) la mesure de l’avancement du projet; (b) la manière et le calendrier de collecte de ces données ; (c) les personnes responsables de la collecte, la compilation et l’analyse de ces données ; (d) la manière dont les résultats de suivi et d’évaluation seront incorporés dans les rapports d’avancement du projet THAMM et dans les mécanismes stratégiques et opérationnels de suivi pour la remise de rapports à l’UE.

Fournir des informations sur l’avancement du plan de travail pour la Tunisie au Gestionnaire régional du projet pour la production des rapports succincts trimestriels.

Produire ses plans de travail individuels d’ensemble (durée du projet) et annuel et remplir ses obligations en matière de suivi de performance ;

Dans les trois premiers mois, avoir assisté le Gestionnaire régional de projet avec la production d’un plan de travail national pour la Tunisie validé par les partenaires du projet et cohérent par rapport aux résultats, livrables et activités planifiés dans le document projet ;

Assister le Gestionnaire régional du projet avec la mise en place effective dans les six premiers mois des structures de gouvernance du projet pour la Tunisie telles que décrites dans le document projet ;

.

Etre familiarisé avec le plan d’ensemble de Communication et de Visibilité du projet et assuré la réalisation des tâches relatives à sa mise en œuvre en Tunisie ;

Préparer tous les documents nécessaires pour les rapports d’avancement et d’évaluation à mi-parcours narratifs et financiers pour la Tunisie selon le calendrier déterminé avec le Gestionnaire régional de projet ;

Tout autre travail préparatoire nécessaire à l’évaluation ;

La préparation et la participation aux réunions de coordination du projet pour la Tunisie telles que planifiées avec les agences de mise en œuvre et les partenaires du projet ;

La préparation de réponses aux requêtes du Bureau de l’OIT pour les pays du Maghreb à Alger relatives à la réalisation et l’avancement des CPOs pour la Tunisie en collaboration avec le spécialiste migration de travail sous régional.

 

Qualifications requises
Formation

Diplôme universitaire de premier degré en Sciences sociales, Economie, Développement durable, Sciences politiques, Relations internationales ou un autre domaine pertinent.

Expérience

Au moins cinq ans d’expérience professionnelle pertinente, de préférence en relation avec les migrations internationales de travail, y compris en termes de collaboration avec des responsables des ministères du travail et de l’emploi, de l’éducation, de la formation professionnelle et technique, les partenaires sociaux et les institutions gouvernementales et associations de la société civile en lien avec la migration. Une connaissance antérieure des politiques et procédures de l’OIT, y compris en matière de gestion de projets de coopération développement est demandée. Une expérience de gestion de projets financés sur fonds de l’UE et de mise en œuvre de projet de coopération OIT serait un plus.

Langues

Excellente maîtrise du français à l’oral comme à l’écrit, bonne connaissance de l’arabe et capacité à travailler en anglais exigées.

 

Compétences

Compétences dans la gestion opérationnelle de projet ;

Excellente connaissance de la gestion axée sur les résultats et le cycle de programmation ;

Connaissance des opérations de l’administration et la finance des grandes organisations ;

Excellentes compétences analytiques et d’élaboration ;

Bonne compréhension des questions socioéconomiques importantes ;

Forte capacité de communication efficace, oralement et par écrit ;

Fortes capacités interpersonnelles et d’équipe ;

Capacité de négocier avec les partenaires éventuels au meilleur intérêt de l’organisation, de réfléchir et fonctionner tactiquement et stratégiquement ;

Capacité de représenter l’organisation, d’agir avec une sensibilité politique et des compétences diplomatiques ;

Excellentes capacités organisationnelles ;

Capacité du travailler de sa propre initiative sous une surveillance qui diminue progressivement et dans le cadre de plans du travail structurés ;

Capacité d’expliquer les informations.

Capacité d’interpréter les informations relatives au projet et identifier et analyser les problèmes associés à la mise en œuvre.

Bonnes compétences en matière des applications de l’informatique

Faire preuve de tact et de diplomatie.

 


 

Processus de recrutement

 

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT à l'adresse suivante : https://jobs.ilo.org/. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

Les candidats évalués et considérés comme pouvant être recommandés mais qui n’ont pas été sélectionnés pour cet emploi vacant pourront se voir offrir un autre poste au même grade ou à un grade inférieur dans la mesure où lesdits candidats possèdent les qualifications minimales requises pour cet emploi.

 

Le recrutement du candidat est conditionné par la réception et la disponibilité des fonds.

 

 

Alerte à la fraude

 

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d'addresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.