Partager cette offre d’emploi

National Project Coordinator - NOB (DC)

 

Grade: NOB 

No. du poste: PORT AU PRINCE/DC/NOB/2022/073
Date de publication:17-01-2023
Date de clôture (minuit, l'heure de Genève): 03-02-2023

 

Job ID: 8803 
Département: BR-Amérique latine et Caraïbes 
Unité: ETD/BP-San José 
Lieu d'affectation: Port au Prince   
Type de contrat: Durée déterminée 


 

Le BIT lance un appel à manifestation d'intérêt pour la position ci-dessus. 

 

Peuvent participer:

  • Les candidats/tes internes du BIT, 
  • Les candidats/tes externes.

 

Les candidats/tes ayant plus de cinq années de services continu au sein de l'organisation sont encouragé(e)s à postuler. Une attention particulière leur sera apportée au moment de la revue des candidatures et de l'évaluation.

 

Le BIT attache une grande importance à la diversité parmi son personnel. Les candidatures de femmes et d'hommes qualifiés, et aussi celles de personnes handicapées sont encouragées. Si vous vous trouvez dans l'incapacité de compléter le formulaire en ligne du fait d'un handicap, veuillez envoyer un courriel à nzuniga@ilo.org.

 

 

 

Introduction

 

L’OIT met en œuvre en Haiti un projet conjointement avec le PNUD (Agence Lead) avec un financement du Peacebuidling Fund (PBF) : « Dialogue National pour une Économie Inclusive et Porteuse de Paix ». Ce projet a pour objectif de contribuer à une solution durable aux crises récurrentes et à la consolidation de la paix en Haïti, en posant les bases d’un modèle économique inclusif, fruit d’un dialogue national participatif et qui servira de fondation à la cohésion nationale.

Dans ce cadre, il est essentiel de renforcer le dialogue social pour la paix. Afin de garantir une paix durable, répondre aux besoins de l’ensemble de la population, et surtout des personnes les plus vulnérables, il convient de promouvoir la stabilité économique et sociale grâce à un dialogue social efficace sous toutes ses formes, fondé sur l’inclusion, la participation, le respect de la liberté d’association et la reconnaissance effective du droit à la négociation collective. Il est nécessaire de veiller particulièrement à inclure les groupes vulnérables et exclus, comme les travailleurs de l’économie informelle, les femmes, les jeunes, les personnes déplacées et les migrants de retour dans les processus de dialogue, car ce sont ceux qui sont les plus touchés par les stratégies d’endiguement. De plus, pour que la stratégie passe efficacement de la réponse à une crise humanitaire à la consolidation de la paix et à un développement économique pérenne, il doit exister un engagement cohérent au niveau local et national, auprès des institutions et du secteur privé[1].

 

 

[1] OIT/PBSO (2021), note conjointe, « Pérenniser la paix grâce à l’emploi et au travail décent »


I. Ligne hiérarchique
Sous la responsabilité générale du directeur de l’OIT à San José, le titulaire du poste
travaillera sous la supervision directe du ILO Courdinatuer  en Haiti. Le titulaire travaillera en étroite collaboration avec l'équipe des
autres projets de l’OIT en Haiti, en particulier Better Work, PROFIT et le RBSA.

Fonctions et responsabilités essentielles

1. Assurer la coordination opérationnelle de la mise en oeuvre du projet et faciliter
la coordination avec les partenaires du projet, notamment par le biais des
mécanismes de gestion et de coordination du projet.
2. Diriger la mise en oeuvre des activités de l'OIT avec des critères de sensibilité aux
conflits, égalité de genre, et de qualité et d'efficacité, contrôler les conditions
énoncées dans le document de projet et le budget, et assurer la réalisation des
résultats prévus conformément aux exigences du projet et aux politiques, valeurs
et procédures de l'OIT.
3. Initier, maintenir et guider la coopération avec les partenaires clés en étroite
collaboration avec le personnel du projet, les CTP des autres projets de
coopération technique en Haïti et les spécialistes techniques pertinents de l'OIT.
4. Coordonner et suivre les activités du projet mises en oeuvre par les partenaires
du projet, les consultants et les formateurs et assurer la qualité des résultats, en
examinant, vérifiant et analysant les plans de travail des partenaires, les rapports
d'avancement, les rapports finaux et autres données pour en vérifier la clarté, la
cohérence et l'exhaustivité.
5. Informer régulièrement le coordinateur PNUD du programme, les responsables
gouvernementaux et les partenaires d'exécution de l'état d'avancement du
projet.
6. Assurer un flux régulier d'informations sur l'état des activités planifiées et mises
en oeuvre entre l’OIT à San José, et les unités concernées au siège du BIT. Cela
comprendra un suivi précis de la mise en oeuvre, des performances, des risques
et des finances.
7. Gérer l'organisation de conférences, séminaires, ateliers, consultations
multipartites, sessions de formation et réunions en collaboration en assurant la
représentation équitable des femmes, avec l'appui technique d'experts et
représenter le projet dans diverses réunions.
8. Élaborer et mettre à jour les plans de travail du projet, en étroite collaboration
avec le coordinateur PNUD du projet, mettre en oeuvre le plan de rapport, de suivi
et d'évaluation conformément aux résultats, aux produits, aux activités et aux
indicateurs définis dans le document de projet, suivre les progrès de manière
continue et préparer et valider les rapports d'avancement du projet en temps
opportun.
9. Soutenir le responsable du suivi et de l'évaluation du volet PNUD dans
l'élaboration et la mise en oeuvre d'un plan de suivi axé sur les résultats,
notamment par l'établissement de données de base et d'enquêtes sur la base
d’indicateurs de Paix (voir manuel de l’OIT), le suivi des activités, la préparation
de rapports sur les résultats et les efforts d'évaluation conjoints.
10. En collaboration avec la coordination PNUD du projet, mettre en oeuvre la
stratégie de communication assurant la visibilité des résultats du projet, la
diffusion d'informations sur le projet par le biais de publications et de
communiqués de presse, et une bonne communication avec tous les partenaires.
11. Faciliter la contribution technique, l'échange de connaissances et les discussions
thématiques.
12. Effectuer d'autres tâches qui pourraient être assignées par le superviseur dans le
cadre de ses compétences.

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire en économie, commerce, sciences sociales, administration des affaires, administration publique, relations professionnelles ou dans un domaine connexe. 

Expérience

Au moins trois ans d'expérience professionnelle pertinente, de préférence dans le domaine du dialogue social, de l’égalité de genre, de la paix et de la promotion de l'emploi, ainsi que dans le travail avec les partenaires sociaux et des partenaires du développement en Haïti. Une bonne connaissance des politiques et procédures de l'OIT et des Nations unies, notamment des procédures du PBF, serait souhaitable. Une expérience de la gestion et de la mise en œuvre de projets de coopération au développement, notamment en ce qui concerne les approches fondées sur l'égalité des sexes et le dialogue social et la prise en compte des conflits et de la contribution à la Paix, serait un avantage. 

Langues

Excellente maîtrise du français à l'oral et à l'écrit ; la connaissance du créole et de l’espagnol sont un atout.

Compétences

La personne pour pourvoir ce poste doit démontrer les neuf compétences fondamentales de l'OIT, qui sont énumérées ci-dessous, qui seront prises en compte pour évaluer sa performance à la fin de son contrat : Orientation vers l'apprentissage et l'échange des connaissances, Orientation client, la collaboration.


 

Processus de recrutement

 

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site ILO People. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

L'évaluation (qui peut inclure une ou plusieurs épreuves écrites et d'un entretien préalable basé sur les compétences) et les entretiens auront lieu, en principe, pendant les 2 à 4 semaines suivant la date de clôture. 

 

En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d'entretien, le BIT se réserve le droit d'utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l'email, etc afin de procéder à l'évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d'évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

 

Alerte à la fraude

 

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d'addresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.