Partager cette offre d’emploi

Assistant(e) Administratif(ve) et Financier(ère) - G5(DC)

 

Grade: G5  

No. du poste: DC/ABIDJAN/GS/2020/10
Date de publication: 09 Novembre 2020
Date de clôture (minuit, heure locale): 30 Novembre 2020

 

Job ID: 4960 
Départment: BR-Afrique 
Unité: BP-Abidjan 
Lieu d'affectation: Niamey   
Type de contrat: Durée déterminée 

Durée du contract: 12 mois 


 

Selon l’Article 4.2 (e) du Statut du personnel, le pourvoi des postes vacants dans les projets de coopération technique n’est pas régi dans le cadre de l’Annexe I du Statut du personnel et se fait par choix direct du Directeur général.

 

Dans le but de s'assurer que la sélection directe pour pourvoir le poste vacant est fondée sur le meilleur processus décisionnel possible, le BIT invite les candidats intéressés à soumettre leur candidature en ligne avant la date indiquée ci-dessus.

 

Peuvent soumettre leur candidature:

  • Les candidats/tes internes, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'Annexe I du statut du Personnel.
  • Les candidats/tes externes*

*Le processus de recrutement des services généraux (GS) est soumis aux critères spécifiques de recrutement local.

 

Les nominations avec des contrats de coopération technique ne confèrent pas le droit à une carrière au BIT ni à un renouvellement automatique de contrat ou une conversion pour un engagement d’une autre nature au sein de l'Organisation. Par ailleurs, les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants.

 

*Conditions d'emploi pour les candidats externes: Conformément à la pratique en vigueur au BIT, le/la candidat/e extérieur/e sera normalement recruté/e au premier échelon de ce grade.

Introduction

Introduction: informations générales sur le contexte dans lequel le fonctionnaire travaillera 

L'OIT est l'institution des Nations Unies qui a pour mission d'améliorer l'accès des hommes et des femmes à un travail décent et productif, dans des conditions de liberté, d'équité, de sécurité et de dignité. Son mandat consiste à promouvoir les droits au travail, encourager la création d'emplois décents, développer la protection sociale et renforcer le dialogue dans la recherche de solutions aux problèmes du monde du travail. Le Bureau de Pays de l’Organisation internationale du Travail (OIT) à Abidjan (BP-Abidjan) est responsable des activités de l’Organisation en Côte d’Ivoire, au  Bénin, au Burkina Faso, au  Mali, au  Niger, et au  Togo. 

Contexte du projet

La région du Sahel fait face à des défis multiformes qui ont des répercussions directes sur les conditions de vie des populations. Ces défis vont des effets du changement climatique et de la désertification en passant par les tensions sécuritaires liées au terrorisme et à l’extrémisme violent, la pauvreté et les inégalités.  Les conséquences de ces défis multi formes sont aussi multiples. Nous pouvons citer entre autres, des mouvements importants de réfugiés  et des personnes déplacées internes de zones de tension (notamment le Nord Mali et le Nord Nigéria) vers des pays (ou des zones) d’accueil comme le Niger et l’Ouest du Mali,  une pression supplémentaire sur les ressources naturelles (sol, eau, pâturage,  bois, etc.) pendant les mouvements et l’installation des réfugiés et des personnes déplacées internes, les risques de violations des principes et droits fondamentaux au travail,  la diminution de la productivité agricole, le manque d’opportunités économiques notamment pour les jeunes et les femmes, et le risque pour les jeunes d’intégrer des groupes extrémistes violents. 

.

La formulation d’une réponse appropriée à ces défis exige une meilleure connaissance de la situation socio-économique et environnementale ainsi que ses implications sur les moyens de subsistance des populations locales et des réfugiés dans différentes zones du Sahel d’une part et la mise en œuvre d’interventions appropriées sur la base des connaissances produites lors d’analyses multidimensionnelles de la situation sur le terrain. Aussi, cette réponse doit prendre en compte le respect des principes et droits fondamentaux au travail de manière à s’assurer que toutes les interventions proposées contribueront à lutter contre le travail forcé et les pires formes du travail enfants. L’Alliance 8.7, qui est une initiative globale fondée sur l’Agenda du développement durable adopté en 2015, s’inscrit dans cette logique et a pour objectif de supprimer le travail des enfants d’ici 2025 et de mettre fin au travail forcé, à l’esclavage moderne et à la traite des êtres humains d’ici 2030. Une prise en compte de ces objectifs de l’Alliance 8.7 dans les différentes composantes de ce projet permettra non seulement d’adresser les différents défis de développement dans cette zone de manière intégrée et holistique mais aussi de mieux sensibiliser les principales parties prenantes sur la nécessité de prendre en compte systématiquement le respect des principes et droits fondamentaux au travail dans les initiatives de développement au Sahel. Le Niger, et le Mali, deux pays sahéliens faisant face aux effets du terrorisme et de l’extrémisme violent, aux effets du changement climatique et à des défis socio-économiques importants sont au cœur de la stratégie de l’OIT au Sahel. 

..

Le projet « Appui au développement des moyens de subsistance durables respectueux des principes et droits fondamentaux au travail en faveur des réfugiés et demandeurs d’asile du Mali et du Nigeria, et des populations hôtes au Niger » a comme objectif l’amélioration des moyens de subsistances des réfugiés et des populations hôtes et le respect des principes et droits fondamentaux au travail de ces communautés au Mali, en Mauritanie au Niger et au Nigéria à travers des interventions en gestion durable des écosystèmes et des analyses factuelles permettant de formuler des interventions appropriées et adaptées au contexte actuel du Sahel. Il contribuera aussi à la mise en perspective de la contribution des emplois décents et verts, exempts de toute forme d’exploitation, et à la consolidation de la paix.

Le projet aura deux principales composantes qui sont :
•    Le développement d’un modèle d’intervention en gestion durable des écosystèmes dans et autour des sites urbanisés d’accueil des réfugiés et des populations hôtes afin de faire des transitions des camps de réfugiés vers l’intégration une opportunité d’amélioration de la qualité des écosystèmes, de la productivité agricole, de consolidation de la paix dans le respect des principes et droits fondamentaux travail et de création d’emplois décent à travers à travers un processus de recrutement équitable
•    L’amélioration des connaissances sur la situation des réfugiés et des populations hôtes notamment leur exposition au travail des enfants, au travail forcé, leur exposition aux risques de recrutements non équitables d’une part et les opportunités économiques d’autre part afin d’identifier et de formuler des interventions appropriées en faveur des réfugiés et des populations hôtes.

...

Ce projet s’inscrit dans le développement d’une vision du BIT pour le Sahel à travers le partage et la gestion des connaissances notamment sur les questions d’amélioration des moyens de subsistance des refugiées et des populations hôtes avec une attention particulière au recrutement équitable et au respect des principes et droits fondamentaux au travail.   

Le projet sera mis en œuvre par le BIT en étroite coopération avec le projet  «Market-based livelihood interventions for refugees and host communities in Niger » financé par le BPRM) et le projet CSBO G5 Sahel. 

Pour la assurer la gestion opérationnelle et le suivi  de ce projet, le BIT a mis en place une équipe composée d’un Coordinateur (trice) national (e) de niveau NO-A et d’un/e Assistant/e Administratif/ve et financier/e de projet , basés à Niamey, avec des déplacements sur le site du projet à Ayorou. 

La présente description de poste concerne le poste d’ Assistant/eadministratif/ve et financier/e de projet. Il est placé sous la supervision du Directeur du Bureau de Pays de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo (BP-Abidjan).

Lignes Hiérarchiques

L’Assistant/e administratif/ve et financier/e travaillera sous la responsabilité générale du Directeur du Bureau de Pays de l’OIT à Abidjan et sous la supervision directe du Coordonnateur national du projet. Il/elle travaillera en étroite collaboration avec les services compétents au sein du Bureau de Pays de l’OIT à Abidjan. 

Principales tâches et responsabilités
Tâches administratives
  • Effectuer le travail administratif y compris l'interprétation, le maintien des documents officiels et des fichiers ;
  • Participer à l'organisation et la préparation des réunions spéciales et prendre toutes les dispositions administratives importantes pour l'organisation des ateliers et des séminaires et fournir des services administratifs et/ou de secrétariat pour ces réunions, séminaires et / ou ateliers ;
  • Rechercher et préparer les documents administratifs pour le superviseur pour une utilisation lors des missions officielles, des réunions spéciales ;
  • Préparer la documentation nécessaire pour les contrats de service, les contrats de collaboration extérieure ainsi que des contrats avec les fournisseurs de biens et de services et tout type de contrat exigé par le projet;
  • Faire les arrangements de voyage, les réservations d'hôtel et préparer les formulaires d'autorisation de voyage et de Security clearance pour le personnel du projet ;
Tâches financières
  • Fournir un appui en matière de procédure et d’enregistrement pour analyser, documenter, classer, consigner et traiter différentes transactions financières ;
  • Préparer et suivre les demandes d’engagement de crédits et de paiements ;
  • Calculer et compiler les estimations de coûts et les dépenses budgétaires prévisionnelles et collaborer à l’établissement des états budgétaires du projet, vérifier les allocations budgétaires du projet ; établir les engagements de dépenses et assigner des codes ; 
  • Classer et archiver les documents financiers du projet et tenir à jour les dossiers et registres administratifs et financiers du projet ;
  • Rédiger toute correspondance relevant de la gestion administrative et financière du projet conformément aux procédures régulières du bureau en assurant le suivi ;
  • Exécuter toutes autres tâches qui pourraient lui être assignées par le responsable du projet.
Qualifications requises
Formation

Le/la titulaire doit avoir achevé ses études secondaires suivies d’un diplôme en comptabilité et/ou finances décerné par une école de commerce reconnue ou une formation jugée équivalente.

Expérience

Cinq ans d’expérience dans le domaine de l’administration et/ou de la comptabilité, avec une bonne connaissance de la gestion administrative et financière des projets.

Langues

Excellente connaissance du français. La connaissance de l’anglais serait un atout.

Compétences
  • Connaissance des concepts de programme et de budget et des procédures d’administration de projet et d’évaluation, ainsi que du règlement financier et des règles financières du Bureau ;
  • Bonnes compétences de rédaction et d’analyse et bonne maîtrise de l’outil informatique ;
  • Aptitude à communiquer efficacement tant à l’oral qu’à l’écrit et à défendre le mandat de l’OIT et la vision du projet ;
  • Aptitude à traiter les gens avec tact et diplomatie ;
  • Aptitude à forger une culture collaborative en encourageant la coopération, en sollicitant l’opinion des autres et en construisant des réseaux vastes et efficaces au sein de l’OIT et à l’extérieur ;
  • Bonne faculté d’organisation, et excellente faculté de gestion du temps ;
  • Aptitude à travailler avec des données et des documents confidentiels, et traiter les questions confidentielles avec discrétion ;
  • Avoir le sens de responsabilité et le sens du détail ;
  • Fait preuve d’honnêteté et d’intégrité.

 

Processus de recrutement

 

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT à l'adresse suivante : https://jobs.ilo.org/. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

Les candidats évalués et considérés comme pouvant être recommandés mais qui n’ont pas été sélectionnés pour cet emploi vacant pourront se voir offrir une affectation sur un autre poste au même grade ou à un grade inférieur dans la mesure où lesdits candidats possèdent les qualifications minimales requises pour cet emploi.

 

Alerte à la fraude

 

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d'addresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.