Partager cette offre d’emploi

Administrateur/rice chargé(e) des compétences et de l'employabilité

 

Grade: P3 

No. du poste: RAPS/2/2022/AF/01
Date de publication: 31 août 2022
Date de clôture (minuit, l'heure de Genève): 3 octobre 2022

 

Job ID: 9297 
Département: BR-Afrique 
Unité: BP-Kinshasa 
Lieu d'affectation: Kinshasa   
Type de contrat: Durée déterminée 


 

Peuvent participer:

  • Les candidats/tes internes du BIT, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'annexe I du Statut du personnel du BIT.
  • Les candidats/tes externes.

 

Les candidats/tes ayant plus de cinq années de services continu au sein de l'organisation sont encouragé(e)s à postuler.  .

 

Les candidatures des fonctionnaires qui ont atteint leur âge de retraite tel que défini dans l'article 11.3 du Statut du personnel au plus tard le 31 décembre 2017, ou qui ont déjà quitté le BIT suite à leur retraite ou leur retraite anticipée ne seront pas prises en considération.

 

Le BIT attache une grande importance à la diversité parmi son personnel et accueille favorablement les candidatures de femmes qualifiées. Nous encourageons aussi celles de personnes handicapées. Si vous ne pouvez pas remplir notre formulaire de candidature en ligne en raison d'un handicap, veuillez envoyer un courriel à ilojobs@ilo.org.

 

L'OIT accueille les candidats ayant une expérience de travail au sein des mandants de l'OIT (gouvernements, organisations d'employeurs et d'entreprises, et organisations de travailleurs).

 

Les candidatures émanant de personnes originaires d'Etats Membres non représentés ou sous-représentés ou d'Etats Membres amenés à le devenir prochainement retiendront particulièrement l'attention. On trouvera la liste des pays concernés ici:  https://jobs.ilo.org/content/non--and-under-represented-member-States-FR/?locale=fr_FR

 

Outre les entretiens et épreuves que tout candidat peut être tenu de passer, la réussite du Centre d'évaluation du BIT est requise pour tout candidat externe ou tout candidat interne postulant à une catégorie supérieure.

 

Nonobstant les considérations générales énoncées dans le statut du personnel de l'OIT, le présent avis de vacance de poste est le seul document faisant autorité en ce qui concerne les qualifications requises pour ce poste. Les qualifications minimales requises ont été déterminées en fonction des fonctions et responsabilités spécifiques de ce poste.

 

Les exigences linguistiques spécifiques pour ce poste sont détaillées ci-dessous. Toutefois, les candidats qui postulent à des postes vacants de la catégorie des services organiques, qui n'ont pas encore accompli avec succès leur période de stage au sein du BIT et dont la langue maternelle n'est pas l'une des langues de travail du Bureau (français, anglais et espagnol), doivent posséder une connaissance pleinement satisfaisante d'au moins une des langues de travail du BIT. S'ils sont nommés, ils peuvent être tenus d'acquérir la connaissance d'une deuxième langue de travail du Bureau au cours de leurs premières années de service.

Introduction

Le poste est à pourvoir dans le bureau de pays de l’OIT à Kinshasa (BP-Kinshasa), qui est basé à Kinshasa (République démocratique du Congo) et couvre la République démocratique du Congo, l’Angola, la République centrafricaine, le Congo, le Gabon et le Tchad. Sous la responsabilité de l'équipe d'appui technique au travail décent de l'OIT basée à Yaoundé (Cameroun), le bureau de pays de l’OIT à Kinshasa fournit en temps utile un appui technique intégré et de qualité aux mandants de l’OIT des pays relevant de sa compétence géographique aux fins de la conception, de l’exécution et du suivi des programmes par pays de promotion du travail décent, dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations Unies et des plans de travail axés sur les résultats.

Le/la titulaire du poste fournira aux mandants des services de conseil et d’appui d’ordre technique en matière de compétences et d'employabilité. Il/elle sera chargé(e) d'entreprendre des recherches et des analyses sur l'intégration du développement des compétences dans les stratégies globales de promotion de l'emploi ainsi que d’aider à la conception et à l’accompagnement technique des projets de coopération pour le développement dans les domaines du développement des compétences et des services de l'emploi. Dans ce contexte, il devra notamment axer son action sur les systèmes aussi bien formels qu’informels de développement des compétences, tout en répondant aux besoins de formation et de compétences propres aux femmes, aux jeunes, aux personnes en situation de handicap et aux travailleurs de l'économie informelle. Le/la titulaire du poste travaillera en liaison avec les mandants et les organisations partenaires et s'appuiera sur leurs connaissances et capacités techniques pour répondre aux priorités des programmes de promotion du travail décent. Il/elle viendra enrichir un réseau de spécialistes des compétences au sein de la région de l’Afrique. Le/la titulaire du poste travaillera en collaboration avec les spécialistes de l'équipe d'appui technique au travail décent de l'OIT basée à Yaoundé.

Le/la titulaire du poste relèvera de la directrice du bureau de pays de l’OIT à Kinshasa et bénéficiera des conseils et orientations techniques du Service des compétences et de l'employabilité du Département des politiques de l'emploi.
 

Tâches spécifiques

1.Mener des travaux de recherche et analyser les tendances et les évolutions dans les pays couverts par le bureau de pays de l’OIT à Kinshasa, sous l’angle de l'élaboration des politiques de développement de compétences, des politiques de promotion de l'emploi et des stratégies de réduction de la pauvreté. Déceler les possibilités de développement des ressources humaines sous leurs différentes dimensions (sociale, économique ou concernant l’égalité de genre, par exemple), conformément à l'Agenda du travail décent de l'OIT, eu égard en particulier à la promotion des normes internationales du travail applicables.
2.Fournir un appui technique aux gouvernements dans le domaine des politiques et stratégies de développement des compétences et d’apprentissage tout au long de la vie afin de les aider à répondre aux besoins des travailleurs et des opérateurs de tous âges, en prêtant une attention particulière aux femmes, jeunes et personnes en situation de handicap. 
3.Fournir un appui technique aux fins de l'élaboration de programmes par pays de promotion du travail décent et de plans-cadres de coopération des Nations Unies pour le développement durable qui soient cohérents et aider à leur mise en œuvre, en collaboration avec des spécialistes d'autres domaines techniques. Soutenir en particulier les efforts de coordination interministérielle afin d'établir des liens entre l'enseignement de base, la formation professionnelle, les services de l'emploi et l'apprentissage tout au long de la vie et d'intégrer le développement des compétences dans les travaux des ministères concernés (agriculture, industrie, environnement, développement des entreprises, emploi des jeunes, etc.).
4.Aider les mandants en réalisant des évaluations des besoins et des analyses comparatives des politiques. Contribuer à renforcer la capacité des mandants à élaborer des politiques, à les mettre en œuvre et à contrôler leur application et leur impact, y compris la capacité des services de l'emploi à fournir un appui efficace et efficient s'agissant en particulier de l'entrée des jeunes sur le marché du travail, de l’adéquation de l'offre de travailleurs qualifiés et des possibilités d'emploi, et de l'application des politiques actives du marché du travail. 
5.Contribuer à l'élaboration, à la conception, à la mise en œuvre et à l'évaluation de systèmes et d'établissements de formation et d'enseignement professionnels, notamment en ce qui concerne les qualifications professionnelles nationales, les normes de compétences, l'évaluation et la reconnaissance des compétences, l'amélioration des formations non formelles et l'incitation à la formation sur le lieu de travail.
6.Analyser les différentes stratégies possibles en vue d’élargir l'accès aux services de formation pertinents dans les économies formelle et informelle, notamment aux systèmes d'apprentissage et aux dispositifs qui créent des liens entre entrepreneuriat et formation professionnelle, en attachant une importance particulière à la pérennité financière et institutionnelle des programmes et à leur cohérence avec les stratégies et politiques globales de promotion de l'emploi et de réduction de la pauvreté.
7.Aider à la création de systèmes visant à favoriser la coopération entre les programmes de formation publics et privés, les secteurs industriels et d'autres acteurs importants ainsi que de systèmes permettant d'adapter l'offre de formation aux besoins des employeurs et des industries et secteurs émergents qui génèrent des emplois.
8.Soutenir l'intégration des questions de genre dans les politiques et systèmes nationaux de développement des compétences et, le cas échéant, promouvoir des politiques et des programmes en faveur de l'accès des femmes à des formations pertinentes et de qualité.

section facultative (si nécessaire)

9.Contribuer à promouvoir l'intégration du développement des compétences dans les initiatives de développement prises au niveau local, en établissant des liens entre le développement des compétences, l'entrepreneuriat, les services aux entreprises et les programmes de micro-crédit afin d'accroître les moyens de subsistance, le travail indépendant et l'emploi salarié.
10.Collaborer avec les représentants nationaux et régionaux de la communauté des donateurs, les institutions financières internationales et les autres agences de développement actives dans le domaine du développement des compétences. Suivre l'évolution de leurs politiques et procédures; prendre part à des missions conjointes intéressant les objectifs stratégiques de l'OIT dans le cadre des programmes de développement nationaux et sous-régionaux financés par ces organismes.
11.Participer aux conférences et réunions organisées dans la région au sujet des stratégies, politiques et programmes en matière de formation professionnelle.
12.Contribuer à l'échelle du Bureau aux efforts visant à analyser, à documenter et à diffuser les bonnes pratiques sur les politiques nationales et les initiatives locales favorisant le développement des compétences et les stratégies pour l’emploi, dans le cadre des systèmes de gestion des connaissances régionaux et mondiaux.
13.Participer à des activités régionales, notamment à des ateliers et travaux de recherche sur les compétences et la formation, la prise en compte du handicap et les services de l'emploi, et contribuer au bon fonctionnement de la communauté de pratique en ligne pour le programme régional concernant les compétences et l'employabilité.
14.S’acquitter des autres tâches pertinentes demandées.

Ces tâches spécifiques complètent la description générique établie par le BIT pour ce poste, à savoir:

Tâches génériques

  1. Effectuer des recherches et préparer des rapports d’analyse sur des sujets spécifiques relevant du domaine de compétence technique.
  2. Évaluer l’expérience des pays (sur des sujets spécifiques) en vue d’identifier les meilleures pratiques pour la résolution des problèmes identifiés.
  3. Apporter une contribution technique (articles, rapports) pour des analyses régionales ou nationales et des analyses sectorielles connexes, ainsi que pour des rapports de l’organisation et des publications.
  4. Fournir un appui technique à la mise en œuvre et au suivi des projets.
  5. Effectuer des missions en vue de formuler des recommandations techniques sur des sujets spécifiques, conformément aux principes, manuels et normes de l’organisation.
  6. Suivre et coordonner les recherches effectuées par des collaborateurs extérieurs.
  7. Agir comme point focal dans un domaine ou spécialisation spécifiques.
  8. Participer, comme expert, à des séminaires de formation et des ateliers.
  9. Représenter l’unité technique à l’occasion de réunions internationales, régionales ou nationales.

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire supérieur (master ou équivalent) en formation et enseignement professionnels, développement des ressources humaines, économie du travail, autres sciences sociales ou discipline pertinente. Un diplôme universitaire de premier niveau (licence ou équivalent) dans l'un des domaines susmentionnés ou dans un autre domaine pertinent, assorti de deux années d'expérience pertinente en plus des cinq années d'expérience requises ci-dessous, sera accepté en lieu et place d'un diplôme universitaire supérieur.

Expérience

Au moins cinq ans d'expérience du développement des ressources humaines, de la formation et de l'enseignement professionnels et de la mise en œuvre de politiques et programmes de développement des compétences, y compris dans l'économie informelle. Une expérience de la mobilisation de ressources, de la conception et de la mise en œuvre de projets de coopération pour le développement dans le domaine du développement des compétences et tout travail pertinent dans un pays en développement constitueraient un atout.    

Langues

Excellente maîtrise d’une langue de travail. Certains postes techniques requièrent une bonne connaissance d’un ou plusieurs langues supplémentaires.

Compétences

En plus des compétences essentielles du BIT, ce poste requiert:

Aptitude à participer efficacement à des missions techniques et à travailler au sein d’équipes multidisciplinaires. Aptitude à donner des avis techniques de première main dans le domaine de spécialisation. Aptitude à conceptualiser et concevoir des techniques de recherche et à analyser des pratiques complexes en vigueur dans différents pays ainsi que des ensembles de données portant sur un large éventail de questions dans le domaine technique de spécialisation. Aptitude à guider et à coordonner le travail des collaborateurs extérieurs, du personnel des services généraux ou de jeunes administrateurs. Aptitude à préparer des rapports et des publications de qualité élevée, techniquement corrects et assortis de conclusions permettant la mise au point de plans d'action et de programmes. Aptitude à fournir aux spécialistes de rang supérieur une aide fiable en matière de mise en œuvre lorsque ceux-ci effectuent des recherches ou élaborent et exécutent des projets

Aptitude avérée à la communication écrite et orale. Aptitude à participer aux discussions avec des représentants des gouvernements, des organisations d'employeurs et de travailleurs, des organisations non gouvernementales et des partenaires de développement ainsi qu'avec des professionnels de haut niveau dans des domaines connexes. Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et à adopter un comportement non discriminatoire et sensible aux considérations de genre.
 

 


 

Conditions d'emploi

  • Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d'emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l'intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
  • Le contrat initial sera émis pour une période de vingt-quatre mois.
  • Le/la candidat(e) externe retenu(e) sera en période probation pour les deux premières années de son affectation.
  • Toute extension de contrat au-delà de la période probatoire est sujet à une conduite et performance satisfaisantes.

Pour plus d'informations sur les conditions d'emploi, veuillez consulter la page Recrutement sur le plan international sur le site ILO Jobs.

 

Information importante

Les fonctionnaires de la catégorie des services généraux intéressés par ce poste sont informés que, s'ils sont sélectionnés, ils se verront offrir le traitement et les indemnités applicables au grade du poste auquel ils postulent, ce qui peut entraîner des modifications substantielles de leur rémunération nette. Conformément à l'article 3.4 du statut du personnel du BIT, le traitement d'un fonctionnaire, lors de sa promotion, ne peut en aucun cas être supérieur au traitement maximal du grade auquel il a été promu. Pour toute question ou précision, veuillez contacter votre partenaire RH à l'adresse suivante : hrpartner@ilo.org

 

Processus de recrutement

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT, ILO Jobs, à l'adresse suivante :  https://jobs.ilo.org/?locale=fr_FR. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

L'évaluation (qui peut inclure une ou plusieurs épreuves écrites et d'un entretien préalable basé sur les compétences) et les entretiens auront lieu, en principe, pendant les 3 à 4 mois suivant la date de clôture. Les candidat(e)s sont prié(e)s d'assurer leur disponibilité en cas de pré-sélection.

 

En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d'entretien, le BIT se réserve le droit d'utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l'email, etc. afin de procéder à l'évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d'évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

 

Le OIT applique une tolérance zéro à l’égard de l’exploitation et des atteintes sexuelles et est déterminé à faire en sorte qu’aucun membre du personnel ni aucun bénéficiaire de l’assistance de l’Organisation n’en soient victimes, directement ou indirectement. Pour s'assurer que des personnes ayant des antécédents avérés d’exploitation et d‘atteintes sexuelles, d’harcèlement sexuel ou d'autres types de comportements abusifs ne soient pas recrutées par l’Organisation, le OIT peut procéder à une vérification des antécédents des candidats en cours de considération.

 

Alerte à la fraude

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant des adresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.