Partager cette offre d’emploi

Chef/cheffe d'unité - Sensibilisation et partenariats

 

Grade: P5 

No. du poste: RAPS/2/2022/GOVERNANCE/01
Date de publication: 31 août 2022
Date de clôture (minuit, l'heure de Genève): 3 octobre 2022

 

Job ID: 9403 
Département: GOVERNANCE 
Unité: FUNDAMENTALS 
Lieu d'affectation: Genève   
Type de contrat: Durée déterminée 


 

Peuvent participer:

  • Les candidats/tes internes du BIT, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'annexe I du Statut du personnel du BIT.
  • Les candidats/tes externes.

 

Les candidats/tes ayant plus de cinq années de services continu au sein de l'organisation sont encouragé(e)s à postuler.  .

 

Les candidatures des fonctionnaires qui ont atteint leur âge de retraite tel que défini dans l'article 11.3 du Statut du personnel au plus tard le 31 décembre 2017, ou qui ont déjà quitté le BIT suite à leur retraite ou leur retraite anticipée ne seront pas prises en considération.

 

Le BIT attache une grande importance à la diversité parmi son personnel et accueille favorablement les candidatures de femmes qualifiées. Nous encourageons aussi celles de personnes handicapées. Si vous ne pouvez pas remplir notre formulaire de candidature en ligne en raison d'un handicap, veuillez envoyer un courriel à ilojobs@ilo.org.

 

L'OIT accueille les candidats ayant une expérience de travail au sein des mandants de l'OIT (gouvernements, organisations d'employeurs et d'entreprises, et organisations de travailleurs).

 

Les candidatures émanant de personnes originaires d'Etats Membres non représentés ou sous-représentés ou d'Etats Membres amenés à le devenir prochainement retiendront particulièrement l'attention. On trouvera la liste des pays concernés ici:  https://jobs.ilo.org/content/non--and-under-represented-member-States-FR/?locale=fr_FR

 

Outre les entretiens et épreuves que tout candidat peut être tenu de passer, la réussite du Centre d'évaluation du BIT est requise pour tout candidat externe ou tout candidat interne postulant à une catégorie supérieure.

 

Nonobstant les considérations générales énoncées dans le statut du personnel de l'OIT, le présent avis de vacance de poste est le seul document faisant autorité en ce qui concerne les qualifications requises pour ce poste. Les qualifications minimales requises ont été déterminées en fonction des fonctions et responsabilités spécifiques de ce poste.

 

Les exigences linguistiques spécifiques pour ce poste sont détaillées ci-dessous. Toutefois, les candidats qui postulent à des postes vacants de la catégorie des services organiques, qui n'ont pas encore accompli avec succès leur période de stage au sein du BIT et dont la langue maternelle n'est pas l'une des langues de travail du Bureau (français, anglais et espagnol), doivent posséder une connaissance pleinement satisfaisante d'au moins une des langues de travail du BIT. S'ils sont nommés, ils peuvent être tenus d'acquérir la connaissance d'une deuxième langue de travail du Bureau au cours de leurs premières années de service.

Introduction

Le poste est à pourvoir dans l’Unité sensibilisation et partenariats du Service des principes et droits fondamentaux au travail (FUNDAMENTALS), au sein du Département de la gouvernance et du tripartisme (GOVERNANCE). En s’appuyant sur les conventions et recommandations de l’OIT, GOVERNANCE fournit aux ministères du travail des conseils sur la législation du travail, leur apporte un appui technique de haut niveau et contribue au renforcement des capacités de leur personnel. Il aide également les services d’inspection du travail à améliorer leurs compétences et à élaborer des stratégies visant à faire respecter le droit du travail. Il sensibilise les mandants à la nécessité de mettre en place des institutions et des mécanismes de dialogue social solides et fonctionnels afin de réaliser les principes et droits fondamentaux au travail, et les aide dans cette démarche.

FUNDAMENTALS mène des activités de coopération pour le développement, de recherche, de statistique et de sensibilisation pour aider les États Membres de l’OIT à respecter, promouvoir et réaliser les principes et droits fondamentaux au travail, à savoir : la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective ;  l'élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire ; l'abolition effective du travail des enfants ; l'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession ; enfin, l’instauration d'un milieu de travail sûr et salubre. Le service coordonne également le développement stratégique et la mise en œuvre du Programme international pour l'abolition du travail des enfants et du travail forcé (IPEC+), l'un des cinq programmes phares de l'OIT. 

En tant que chef/cheffe d'unité, le/la titulaire du poste dirige et oriente les spécialistes techniques principaux de l'équipe pour ce qui concerne les principes et droits fondamentaux au travail. Il/elle élabore et met en œuvre la stratégie du service en matière de sensibilisation et de partenariats afin de promouvoir à grande échelle le respect de ces droits fondamentaux et leur application.  

Le/la titulaire du poste relève directement du chef de FUNDAMENTALS.
 

Tâches spécifiques

1.Diriger et gérer l'unité, superviser le personnel et exécuter le plan de travail, conformément aux priorités, résultats et cibles opérationnels et en tenant compte des considérations de genre.
2.Identifier les opportunités stratégiques dont l'OIT peut tirer parti pour renforcer et consolider l’action des mandants en vue de promouvoir le respect et la réalisation de tous les principes et droits fondamentaux au travail.  Il s'agit notamment de contribuer aux activités régulières de FUNDAMENTALS, en particulier en ce qui concerne la prise en compte des considérations de genre dans la programmation et la planification des travaux; d'assurer la cohérence et la cohésion des activités de l'OIT en matière de sensibilisation et de partenariats, en vue de la réalisation des principes et droits fondamentaux au travail au regard des résultats pertinents du programme et du budget, d'assurer la liaison avec les départements techniques et les bureaux extérieurs de l'OIT et de travailler en étroite collaboration avec eux sur les questions de fond liées aux principes et droits fondamentaux au travail.
3.Rédiger des rapports pour les organes de gouvernance et de décision de l'OIT, tels que le Conseil d'administration et la Conférence internationale du Travail. Fournir des contributions pour l’élaboration du plan stratégique et du programme et budget de l'OIT, et rédiger des rapports sur la mise en œuvre des actions menées au niveau des pays en ce qui concerne tous les principes et droits fondamentaux au travail et rendre compte des réalisations obtenues.
4.Promouvoir les principes et droits fondamentaux au travail aux niveaux national, régional et mondial. Représenter l'OIT dans les conférences et réunions internationales ou régionales de haut niveau en vue de promouvoir les principes et droits fondamentaux au travail et de les intégrer dans les cadres d’action internationaux. Il s’agit aussi de conseiller et d'orienter les mandants de l'OIT pour qu’ils adaptent leurs politiques et plans d'action nationaux de façon à mieux tenir compte des principes et droits fondamentaux au travail.
5.Coordonner les secrétariats de l'Alliance 8.7 (le partenariat mondial pour l'éradication du travail forcé, de l'esclavage moderne, de la traite des êtres humains et du travail des enfants dans le monde) et de la Coalition internationale pour l'égalité salariale (EPIC). Assurer le suivi des approches mises en œuvre par les pays pionniers, en coordination avec les autres unités de FUNDAMENTALS, avec les autres services/unités de GOVERNANCE, les départements techniques et les bureaux extérieurs de l'OIT.  Soutenir le développement du programme IPEC+ au niveau mondial, contribuer à sa conception, à son suivi et à sa gouvernance.
6.Rechercher, développer et renforcer les partenariats stratégiques tels que le Partenariat international de coopération sur le travail des enfants dans l'agriculture, en accordant une attention particulière à la communauté des donateurs.  Promouvoir les politiques et les positions de l'OIT sur les questions relatives au travail des enfants, au travail forcé et à la traite des êtres humains auprès des autres organismes des Nations Unies, des organisations régionales, de la société civile et des autres acteurs du développement afin d'atteindre la cible 8.7 des objectifs de développement durable (ODD) prévoyant l'élimination du travail des enfants et du travail forcé. Rechercher les possibilités de développer des partenariats stratégiques liés à d'autres ODD et aux principes et droits fondamentaux au travail, également en coordination avec d'autres départements techniques et bureaux extérieurs de l'OIT.

section facultative (si nécessaire)

7.Développer et mettre en œuvre la stratégie de communication du service pour soutenir les objectifs qu’il s’est fixés et faire en sorte que l’ensemble des principes et droits fondamentaux au travail soient mieux compris et mieux respectés. Coordonner la mise en œuvre de la stratégie de communication du programme IPEC+.
8.Participer à la stratégie de mobilisation des ressources du service, ce qui suppose de déterminer les priorités et les sources de financement, de négocier avec des partenaires de développement potentiels, de préparer des propositions de programmes et de projets, de collaborer avec le Département des partenariats et de l’appui aux programmes extérieurs, etc.
9.S’acquitter des autres tâches pertinentes demandées.
Ces tâches spécifiques complètent la description générique établie par le BIT pour ce poste, à savoir:

Tâches génériques

  1. Diriger, organiser, planifier, superviser et contrôler le travail d’une unité technique (y compris les fonctions de direction).
  2. Concevoir et promouvoir une vaste gamme de programmes spéciaux relatifs à des domaines spécifiques. Ces tâches incluent l’analyse de données complexes et contradictoires, de statistiques, d’informations ou de principes directeurs. Le titulaire doit, dans ce dessein, applique de façon exhaustive, les principes d’une spécialisation technique reconnue.
  3. Mettre au point et réviser un cadre institutionnel dans lequel les partenaires sociaux puissent, dans les meilleures conditions, améliorer, mettre en œuvre et évaluer des programmes d’action de l’organisation efficaces et équitables.
  4. Assumer l’entière responsabilité de l’élaboration de politiques. Donner des avis aux mandants de l’organisation, en ce qui concerne le renforcement institutionnel, l’application des normes de l’organisation et la promotion des activités de coopération technique.
  5. Concevoir des projets, revoir les propositions, formuler, réviser et présenter des propositions de projets et négocier le financement.
  6. Évaluer l’efficacité et l’efficience des activités de projet.
  7. Diriger des missions consultatives techniques.
  8. Organiser des séminaires, ateliers et réunions techniques.
  9. Préparer des projets de recommandations et de lignes directrices qui feront l’objet de discussions et qui seront ensuite adoptées comme des recommandations de l’organisation relatives aux domaines techniques pertinents.
  10. Rédiger des manuels et des guides de formation dans des domaines pertinents.
  11. Diffuser des informations relatives aux programmes au moyen de publications et de communiqués de presse. Assurer la représentation à l’occasion de réunions avec les organismes donateurs, dans les forums internationaux, régionaux et nationaux et réaliser des campagnes de sensibilisation.
  12. Suivre et coordonner les recherches effectuées par les responsables techniques de rang inférieur et les collaborateurs extérieurs.
  13. Apporter une contribution technique aux documents du bureau (réunions sectorielles, commissions techniques, réunions régionales et rapports de conférences, rapport du Directeur Général à la CIT).

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire supérieur (master ou équivalent) en économie, sciences sociales ou politiques, études internationales, droit ou autre domaine pertinent. Un diplôme universitaire de premier cycle (licence ou équivalent) dans l'un des domaines susmentionnés ou dans un autre domaine pertinent assorti de deux années supplémentaires d'expérience pertinente, en plus des dix années requises comme indiqué ci-dessous, peut être accepté en lieu et place d'un diplôme universitaire supérieur.

Expérience

Au moins dix ans d'expérience, y compris au niveau international, dans la promotion des droits au travail, en particulier des principes et droits fondamentaux au travail, dans la régulation des marchés du travail, le renforcement de la gouvernance et le renforcement des capacités dans les pays en développement. Une expérience de la formulation, de la gestion, de la mise en œuvre et de l'évaluation de projets de coopération pour le développement, notamment sur les questions du travail, est requise. Une expérience de la préparation de notes techniques à l’intention des membres de l’Équipe de direction du BIT serait un avantage. Une expérience consistant notamment à fournir des conseils stratégiques à un haut niveau sur les principes et droits fondamentaux au travail, une expérience avérée de la mobilisation de ressources et une expérience des relations avec les donateurs dans le cadre de la coopération pour le développement seraient un avantage.

Langues

Excellente maîtrise d’une des langues officielles de l’Organisation (anglais, français, espagnol) et connaissance pratique d’une autre langue officielle. La connaissance pratique d’une troisième langue officielle serait un avantage.

Compétences

En plus des compétences essentielles du BIT, ce poste requiert:


Compétences techniques

Aptitude confirmée et reconnue aux fonctions de direction technique ou administrative pour la mise en œuvre des objectifs et des politiques de l’unité de travail concernée. Aptitude à rédiger des rapports sur la stratégie de l’OIT dans le domaine concerné en vue de l’élaboration de programmes. Aptitude à fournir des conseils stratégiques, à gérer des projets de grande envergure à long terme et à coordonner les activités entre différents projets. Connaissance approfondie des politiques et des approches de l’OIT ainsi que d'autres organisations multilatérales. Aptitude à préparer et à prononcer des discours sur les diverses activités du programme.

Compétences comportementales 

Aptitude à diriger une équipe, à motiver, à encadrer et à mettre en valeur le personnel ainsi qu’à favoriser un environnement propice à la collaboration.  Aptitude à prendre des décisions et à résoudre des problèmes.  Capacité à hiérarchiser les tâches.  Discrétion, sens aigu des responsabilités, capacité de discernement et diplomatie. Efficacité avec les mandants. Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel ; comportement non discriminatoire et sensible aux considérations de genre. 
 
 

 

 


 

Conditions d'emploi

  • Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d'emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l'intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
  • Le contrat initial sera émis pour une période de vingt-quatre mois.
  • Le/la candidat(e) externe retenu(e) sera en période probation pour les deux premières années de son affectation.
  • Toute extension de contrat au-delà de la période probatoire est sujet à une conduite et performance satisfaisantes.

Pour plus d'informations sur les conditions d'emploi, veuillez consulter la page Recrutement sur le plan international sur le site ILO Jobs.

 

Information importante

Les fonctionnaires de la catégorie des services généraux intéressés par ce poste sont informés que, s'ils sont sélectionnés, ils se verront offrir le traitement et les indemnités applicables au grade du poste auquel ils postulent, ce qui peut entraîner des modifications substantielles de leur rémunération nette. Conformément à l'article 3.4 du statut du personnel du BIT, le traitement d'un fonctionnaire, lors de sa promotion, ne peut en aucun cas être supérieur au traitement maximal du grade auquel il a été promu. Pour toute question ou précision, veuillez contacter votre partenaire RH à l'adresse suivante : hrpartner@ilo.org

 

Processus de recrutement

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT, ILO Jobs, à l'adresse suivante :  https://jobs.ilo.org/?locale=fr_FR. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

L'évaluation (qui peut inclure une ou plusieurs épreuves écrites et d'un entretien préalable basé sur les compétences) et les entretiens auront lieu, en principe, pendant les 3 à 4 mois suivant la date de clôture. Les candidat(e)s sont prié(e)s d'assurer leur disponibilité en cas de pré-sélection.

 

En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d'entretien, le BIT se réserve le droit d'utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l'email, etc. afin de procéder à l'évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d'évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

 

Le OIT applique une tolérance zéro à l’égard de l’exploitation et des atteintes sexuelles et est déterminé à faire en sorte qu’aucun membre du personnel ni aucun bénéficiaire de l’assistance de l’Organisation n’en soient victimes, directement ou indirectement. Pour s'assurer que des personnes ayant des antécédents avérés d’exploitation et d‘atteintes sexuelles, d’harcèlement sexuel ou d'autres types de comportements abusifs ne soient pas recrutées par l’Organisation, le OIT peut procéder à une vérification des antécédents des candidats en cours de considération.

 

Alerte à la fraude

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant des adresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.