Partager cette offre d’emploi

Expert/e National/e en Développement des Coopératives - NOA - DC

 

Grade: NOA  

No. du poste: YAOUNDE/DC/NO/2021/03
Date de publication: 04/05/2021
Date de clôture (minuit, heure de Yaoundé): 20/05/2021

 

Job ID: 6068 
Départment: BR-Afrique 
Unité: ETD/BP-Yaoundé 
Lieu d'affectation: Bertoua   
Type de contrat: Durée déterminée 

Durée du contract: 12 mois renouvelables 


 

Selon l’Article 4.2 (e) du Statut du personnel, le pourvoi des postes vacants dans les projets de coopération technique n’est pas régi dans le cadre de l’Annexe I du Statut du personnel et se fait par choix direct du Directeur général.

 

Afin de pourvoir à ce poste par sélection directe le BIT invite les personnes intéressées à soumettre leur candidature en ligne avant la date limite citée ci-dessus.

 

Peuvent soumettre leur candidature:

  • Les candidats/tes internes, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'Annexe I du statut du Personnel.
  • Les candidats/tes externes*

*Le processus de recrutement des fonctionnaires nationaux est soumis aux critères spécifiques de recrutement local et d'éligibilité. 

 

Les nominations avec des contrats de coopération technique ne confèrent pas le droit à une carrière au BIT ni à un renouvellement automatique de contrat ou une conversion pour un engagement d’une autre nature au sein de l'Organisation. Un an de contrat à durée déterminée sera accordé, consécutive à l'obtention de la clearance médicale. Par ailleurs, les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants.

 

*Conditions d'emploi pour les candidats externes: Conformément à la pratique en vigueur au BIT, le/la candidat/e extérieur/e sera normalement recruté/e au premier échelon de ce grade.

Introduction


Depuis 2004/2005, le Cameroun connaît un afflux massif des réfugiés fuyant la guerre civile et les persécutions en République centrafricaine (RCA). Ces réfugiés sont concentrés dans les Régions de l’Adamaoua, de l’Est et du Nord. Selon un rapport du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR) , le Cameroun comptait en août 2020 un total 189 005 ( dont 98 238 femmes ) réfugiés centrafricains vivant dans la Région de l’Est et près de 64 636 (dont 33 611 femmes) dans la Région de l’Adamaoua. Une enquête effectuée par le HCR auprès des réfugiés centrafricains en 2018 a révélé que près de 74% parmi eux ont l’intention de rester au Cameroun jusqu’à ce que la situation politique et sécuritaire dans leur pays se stabilise. 

 

Les femmes dans les communautés de réfugiés et d'accueil de ces deux Régions sont confrontées à plusieurs types de discrimination et de violence. Jusqu’à ce jour, il existe une cohabitation pacifique entre les réfugiés et les populations hôtes. Cependant, il est urgent de promouvoir des voies de développement inclusives pour ces réfugiés et populations hôtes afin d'améliorer les moyens de subsistance de tous, réduisant ainsi le potentiel de conflits liés migrations transfrontalières. 

 

En vue de contribuer à la revitalisation des économies et à la cohésion sociale entre les réfugiés et les communautés d’accueil dans les Régions de l’Adamaoua et de l’Est, l’Agence internationale de coopération coréenne (KOICA) a décidé de financer le projet « Autonomiser les femmes pour des économies résilientes et des communautés pacifiques dans les régions de l'Est et de l'Adamaoua au Cameroun affectées par les réfugiés». En utilisant une approche de développement de systèmes de marché, le Projet développe l’entrepreneuriat féminin et coopératif auprès des bénéficiaires tout en facilitant leur accès aux programmes de protection sociale susceptibles de prévenir la violence sexiste (VBG) et le VIH / SIDA et d'atténuer leurs effets. Le projet a une durée de quatre ans de 2020 à 2024 qui comprend une phase de démarrage au cours de laquelle le modèle d'intervention sera révisé et finalisé.

 

Le projet sera mis en œuvre par le Bureau international du Travail (BIT), en partenariat avec différentes parties prenantes (Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises du Cameroun, Collectivités locales, ONG travaillant avec les réfugiés, Prestataires de services d’appui financiers et non-financiers). 

 

Le BIT cherche à recruter un/e Expert/e national/e en développement des coopératives pour appuyer le Conseiller technique principal du projet dans la mise en œuvre du projet.

 

Le poste est basé à Bertoua, capitale régionale de l’Est, au Cameroun, sous la supervision de l’Equipe d’appui technique de l’OIT au travail décent et Bureau de pays pour le Cameroun, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé-et-Principe (ETD/BP-Yaoundé). 
 

Fonctions et responsabilités essentielles


Le/La titulaire du poste travaillera en tant qu’Expert/e national/e en développement des coopératives du Projet au Cameroun, sous la supervision directe du Conseiller technique principal du projet, basé à Bertoua et sous la responsabilité générale du Directeur de l’ETD/BP-Yaoundé.

 

Le/La titulaire bénéficiera de l’appui technique du Service des Coopératives du Département ENTREPRISES au siège et d’autres expert-e-s techniques de la sous-région et du siège. Le/La titulaire du poste sera responsable de la mise en œuvre technique des activités liées à la composante 2 du Projet qui a pour résultat « Les femmes réfugiées et les populations hôtes ont créé des entreprises écologiques durables et florissantes et des organisations basées sur des membres telles que les coopératives», ainsi que l'identification des synergies avec d'autres résultats et le soutien des activités connexes. Les activités au titre du résultat 2 comprennent le renforcement des capacités des réfugiés et des communautés d'accueil par le biais des programmes de formation coopérative de l'OIT et d'autres formations techniques, et la facilitation de l'accès au financement et aux marchés, sur la base d’une approche des systèmes de marché sensibles aux conflits.

 

Il/Elle fera parfaite équipe avec les autres Experts(es) et personnels du Projet, et effectuera son travail conformément aux règles et règlements de l'OIT, avec pour principales fonctions et responsabilités :

 

•    Contribuer à l’élaboration du plan de travail détaillé du Projet et sensible aux conflits et au genre, en préparant le plan de travail détaillé de la composante 2 du Projet avec des déclinaisons mensuelles et trimestrielles sur la base des objectifs et des résultats attendus et suivre l’exécution des activités; 

section facultatif (si besoin)

 

•    Collecter et analyser les informations nécessaires à la mise en œuvre des activités de la composante 2; identifier les problèmes potentiels et proposer des solutions ;

•    Elaborer et soumettre au gestionnaire du Projet les Termes de références des activités relevant de la composante 2 du Projet ;

•    Mettre en œuvre et assurer le suivi technique des activités de la composante 2, en étroite collaboration avec le Gestionnaire du projet, les spécialistes du BIT impliqués (notamment le spécialiste en développement des entreprises basé à Yaoundé et le spécialiste en développement des coopératives basé à Genève) et les mandants tripartites du BIT dans les deux Régions bénéficiaires, et en recourant en tant de besoin aux collaborateurs extérieurs et partenaires d’exécution ;

•    Assurer l’organisation des sessions de formation des prestataires de services locaux sur l’utilisation des outils de formation en entrepreneuriat coopératif du BIT, y compris leur adaptation si nécessaire;

•    Suivre les prestataires de services non-financiers bénéficiaires du Projet dans l’exécution de leur contrats relatifs aux formations techniques et à l’accompagnement des coopératives bénéficiaires;

•    Faciliter l’accès des réfugiés et des communautés hôtes accompagnés à travers l’approche coopérative aux produits et services financiers innovants ainsi qu’aux marchés nationaux et internationaux ;

•    Contribuer à la préparation des sessions du comité de pilotage, des missions d’appui du BIT et des missions d’évaluation du Projet dans les deux Régions bénéficiaires ;

•    Appuyer l’édition et la publication des documents produits par le Projet, en étroite collaboration avec le Responsable de la communication de l’ETD/BP-Yaoundé ;

•    Fournir de façon régulière les informations pertinentes relatives aux activités de la composante 2 et produire des notes d’information sur la mise en œuvre de la composante 2, en vue de l’élaboration des rapports périodiques d’avancement du Projet, en collaboration avec l’assistant/e en suivi-évaluation du Projet;

•    Exécuter d’autres tâches assignées par le gestionnaire du Projet relevant des compétences du titulaire du poste.

Qualifications requises

Formation

 

Etre titulaire d’un diplôme universitaire de premier grade en sciences économiques, gestion d’entreprise, gestion des coopératives, le genre dans le développement, agronome, agro-économiste ou autres domaines équivalents.

Expérience

 

Au moins deux  ans d’expérience avérée dans la promotion des coopératives, la finance rurale, l’agriculture durable, et l’autonomisation des femmes. 

La connaissance des produits du BIT en entrepreneuriat coopératif ou l’utilisation d’autres outils ou programmes en entrepreneuriat coopératif serait un atout.

Une expérience professionnelle dans les Régions de l’Adamaoua/de l’Est ou de travail au profit des réfugiés seront des atouts supplémentaires.

 

Langues

 

Parfaite maîtrise du français ou de l’anglais (parlé et bonnes capacités rédactionnelles) et capacité à parler et travailler dans la seconde langue.

Compétences

 

    Bonne connaissance de l’environnement juridique et fiscale des coopératives au Cameroun
    Aptitude à interpréter les informations relatives au projet ainsi qu’à déceler et à analyser les problèmes de mise en œuvre. 
    Aptitude à collaborer avec les collègues et partenaires pour l’atteinte d’objectifs communs.
    Bonnes aptitudes rédactionnelles. 
    Aisance dans la communication orale et écrite. 
    Aptitude à travailler de façon autonome de même qu’au sein d’une équipe. 
    Excellente aptitude à la gestion du temps et très bon sens de l’organisation.
    Capacité prouvée à intégrer l’analyse de genre dans la mise en œuvre du projet.
    Capacité à respecter les délais prescrits.
    Bonnes connaissance de logiciels usuels de bureautique (Word, Excel, PowerPoint) et de communications (internet et courrier électronique).
    Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et à adopter un comportement non discriminatoire et sensible aux considérations de genre.
 


 

Processus de recrutement

 

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site ILO People. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

Alerte à la fraude

 

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant d'addresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.

 

NB : « Le BIT attache une grande importance aux valeurs éthiques, à la diversité parmi son personnel et vise à assurer un équilibre entre les sexes en son sein ».

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour les tests appropriés.

Le recrutement du candidat est conditionné par la réception et la disponibilité des fonds.