Partager cette offre d’emploi

Coordonnateur/trice national/e de projet- NOA (DC)

 

Grade: NOA  

No. du poste: DC/ABIDJAN/NO/2021/02
Date de publication: 30 Mars 2021
Date de clôture (minuit, heure locale): 15 Avril 2021

 

Job ID: 5807 
Départment: BR-Afrique 
Unité: BP-Abidjan 
Lieu d'affectation: Abidjan   
Type de contrat: Durée déterminée 

Durée du contract: 1 an 


 

Selon l’Article 4.2 (e) du Statut du personnel, le pourvoi des postes vacants dans les projets de coopération technique n’est pas régi dans le cadre de l’Annexe I du Statut du personnel et se fait par choix direct du Directeur général.

 

Afin de pourvoir à ce poste par sélection directe le BIT invite les personnes intéressées à soumettre leur candidature en ligne avant la date limite citée ci-dessus.

 

Peuvent soumettre leur candidature:

  • Les candidats/tes internes, en accord avec les paragraphes 31 et 32 de l'Annexe I du statut du Personnel.
  • Les candidats/tes externes*

*Le processus de recrutement des fonctionnaires nationaux est soumis aux critères spécifiques de recrutement local et d'éligibilité. 

 

Les nominations avec des contrats de coopération technique ne confèrent pas le droit à une carrière au BIT ni à un renouvellement automatique de contrat ou une conversion pour un engagement d’une autre nature au sein de l'Organisation. Par ailleurs, les prolongations de contrats de coopération technique sont conditionnées notamment aux éléments suivants: la disponibilité des fonds, la continuité du besoin des fonctions exercées et des services et une conduite satisfaisants.

 

*Conditions d'emploi pour les candidats externes: Conformément à la pratique en vigueur au BIT, le/la candidat/e extérieur/e sera normalement recruté/e au premier échelon de ce grade.

Introduction

Le passage à une économie sobre en carbone représente des opportunités (emplois verts, santé) mais aussi des défis (transformation sociale et restructuration économique) pour la société et l’économie. Cette transition ne sera possible et durable qu’à condition qu’elle n’accroisse pas les inégalités. 

En 2015, l’OIT s’est dotée de « Principes directeurs pour une transition juste vers des économies et des sociétés écologiquement durables pour tous », adoptés à travers un processus tripartite, et servant de cadre d’intervention à l’Organisation et à ses Etats membres. Le programme des emplois verts de l'OIT en place depuis 2008 a progressivement aidé une trentaine de pays, tout en renforçant l'expertise et les outils pertinents de l'OIT dans des domaines de travail spécifiques. Le programme s'est notamment concentré sur le développement d'entreprises vertes, la protection sociale dans le contexte de la transformation structurelle et du changement climatique et le développement des compétences par la création de connaissances, la sensibilisation, le développement des capacités, le diagnostic et l’appui à la formulation de politiques publiques. 

La France, qui a accueilli la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique ayant donné naissance à l’Accord de Paris sur le changement climatique de 2015, joue un rôle moteur dans ce contexte. L’Accord de Paris sur le climat fait spécifiquement mention « des impératifs d’une transition juste pour la population active et de la création d’emplois décents et de qualité conformément aux priorités de développement définies au niveau national ». L’engagement de l’OIT à tous les niveaux a contribué à cette reconnaissance de l’importance de la dimension sociale et de l’emploi dans l’Accord de Paris.  

Lors du Sommet des Nations Unies pour l'action pour le climat en 2019, 46 pays se sont engagés à élaborer des plans nationaux pour une transition juste par le dialogue social et la création d'un travail décent grâce à des emplois verts, permettant ainsi une action ambitieuse pour un avenir de travail durable. Pour soutenir et concrétiser ces engagements, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé la création d'une initiative « Action pour le climat en faveur de l’emploi » et a désigné l'Organisation internationale du Travail pour diriger sa mise en œuvre. 

.

Le projet « Dimension sociale de la transition écologique » s’inscrit dans ce contexte et est un des axes clés du partenariat 2020-2024 entre la France et le BIT. Le projet vise à rendre possible une transition écologique juste dans les pays par une meilleure compréhension de la nature et de l’impact des changements climatiques sur l’emploi et les revenus, ainsi que la définition de mesures et politiques sociales a même de promouvoir la création d’emploi et l’inclusion sociale tout en atténuant les risques économiques et sociaux. 

La mise en œuvre du projet porte sur trois axes principaux :

-     Le renforcement des structures institutionnelles du dialogue social

-     L’ancrage et renforcement des capacités de recherche et de développement de modèles économiques intégrés pour l’évaluation des politiques

-     Le soutien à la formulation et mise en œuvre de politiques (protection sociale, entreprises, investissement) basées sur le dialogue social inclusif et modèles d’analyse intégrés.

Le projet se concentrera sur trois bénéficiaires « pilotes » : la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Nigéria. Certaines activités bénéficieront également à l’Algérie, au Ghana, au Maroc et au Niger. 

La position assurera le suivi et la mise en œuvre du projet en Côte d’Ivoire et sera basée au Bureau de pays de l’OIT pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Togo

Supervision

Le CNP sera directement soutenu sur les aspects techniques par le Spécialiste Emplois Verts du Bureau Régional pour l’Afrique du BIT, le Spécialiste principal pour la création d'emplois et le développement des entreprises et par d'autres spécialistes de l’équipe Travail Décent si nécessaire, en collaboration avec le personnel de l'Unité des emplois verts du Département des entreprises au siège de l'OIT, à Genève.Il / Elle travaillera sous la responsabilité générale et la supervision directe du Directeur du Bu Bureau de Pays d’Abidjan.

Fonctions et responsabilités

Le CNP assurera la coordination du projet au niveau national. 

Plus spécifiquement, le CNP:  

  1. Coordonnera la mise en œuvre efficace et en temps voulu des résultats convenus du projet et en rendra compte
  2. Coordonnera et facilitera l'engagement de l'OIT avec les partenaires nationaux des secteurs public et privé visés par le projet, y compris les ministères nationaux concernés, les organisations de travailleurs et d'employeurs ainsi que le monde académique (instituts de recherches, universités etc)
  3. Examinera et analysera les développements politiques spécifiques, les données socio-économiques, les rapports et autres informations pertinentes pour le projet et fournira une analyse sur leurs liens avec le projet
  4. Identifiera les problèmes de mise en œuvre du projet, proposera des solutions et des actions pour y remédier et assurera le suivi avec les départements de l'OIT au siège et le bureau régional de l'OIT pour l'Afrique, les mandants pour accélérer la mise en œuvre du projet et atteindre les objectifs
  5. Préparera des briefings, des notes, des rapports périodiques et techniques - y compris les plans de travail et le budget annuels - sur l'état d'avancement du projet et la transition juste en Côte d’Ivoire.
  6. Contribuera aux rapports techniques du projet, notamment en ce qui concerne le bilan des activités, les politiques sectorielles, les indicateurs et les leçons institutionnelles, afin d'éclairer la mise en œuvre du projet, de rendre compte des progrès accomplis et de suggérer des mesures correctives le cas échéant
  7. Participera à la préparation de conférences, séminaires, ateliers, sessions de formation et réunions. 
  8. Soutiendra la conception et la réalisation d'activités de renforcement des capacités et de formation pour le projet, y compris des ateliers ou séminaires nationaux ou régionaux portant entre autres sur les modèles et outils d'évaluation économique, sociale et environnementale, le soutien au dialogue social et le développement de politiques de transition juste
  9. Identifiera, recrutera et supervisera les collaborateurs externes 
  10. Fournira des mises à jour, des rapports de mission et communiquera sur les progrès de la mise en œuvre du projet, ainsi que participera aux réunions d'équipe, conférences et ateliers pertinents
  11. Entreprendra des missions sur les sites de projets dans le pays de manière indépendante ou en accompagnement d'autres fonctionnaires
  12. Effectuera d'autres tâches qui peuvent être assignées par le superviseur.

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire supérieur ou diplôme universitaire de premier grade suivi d'une qualification professionnelle reconnue, en économie, gestion d'entreprise, gestion publique, développement durable, sciences sociales ou dans tout autre discipline pertinente.

Expérience

Au moins deux ans d'expérience professionnelle dans le domaine du développement durable, l’économie ou les emplois verts, ou tout autre domaine pertinent et dans la gestion de programmes de coopération au développement. 

Langues

Excellente maîtrise du Français. La connaissance de l’anglais serait un avantage. 

Compétences

Bonne connaissance des techniques et des pratiques en matière de programmation et de budget, de mise en œuvre, d'administration et d'évaluation de projets. Bonne connaissance du rôle, des priorités, des opérations et des activités du BIT. Connaissance du règlement financier et des règles de gestion financière du bureau. Capacité à effectuer diverses analyses conceptuelles nécessaires à la mise en œuvre et l'évaluation des projets. Excellente capacité à communiquer efficacement, tant oralement que par écrit. Excellentes capacités d'analyse. Aptitude à en matière de résolution de problèmes et capacité à négocier. Bonnes compétences en matière d'applications informatiques. Bonnes capacités d'organisation. Capacité à travailler de sa propre initiative ainsi qu'en tant que membre d'une équipe. Aptitude à traiter avec les interlocuteurs avec tact et diplomatie. Aptitude à superviser le personnel. Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et à adopter un comportement non discriminatoire et sensible aux considérations de genre.

Informations supplémentaires


Le BIT attache une grande importance à la diversité parmi son personnel et vise à assurer un équilibre entre les sexes en son sein. Les candidatures de femmes et d'hommes qualifiés, et aussi celles de personnes handicapées sont encouragées.


 

Processus de recrutement

 

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site e-Recruitment du BIT à l'adresse suivante : https://jobs.ilo.org/. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

 

Les candidats évalués et considérés comme pouvant être recommandés mais qui n’ont pas été sélectionnés pour cet emploi vacant pourront se voir offrir une affectation sur un autre poste au même grade ou à un grade inférieur dans la mesure où lesdits candidats possèdent les qualifications minimales requises pour cet emploi.

 

Alerte à la fraude

 

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l'entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. Les messages émanant adresses email différentes de celles du BIT - ilo@.org - ne doivent en aucun cas être considérées. En outre, le BIT n'a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.